De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts

De l Assassinat consid r comme un des beaux arts Thomas de Quincey fut un des crivains anglais les plus clbres de son temps L audience de son oeuvre dpassa de loin les frontires des les Britanniques et de son poque et l on sait qu il fut u

  • Title: De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts
  • Author: de, Thomas Quincey
  • ISBN: -
  • Page: 418
  • Format: nombredepagesdelditionimprime
  • Thomas de Quincey 1785 1859 fut un des crivains anglais les plus clbres de son temps L audience de son oeuvre dpassa de loin les frontires des les Britanniques et de son poque et l on sait qu il fut un modle tant pour Edgar Allan Po, Charles Baudelaire, Nikola Gogol ou Jorge Luis Borges que pour Hector Berlioz qui il inspira le thme de la Symphonie fantastique Auteur brillant, Quincey fut aussi un opiomane frntique durant toute sa vie et il a rendu compte de son addiction de manire dtaille dans Confessions d un mangeur d opium publi chez le mme diteur Ce livre est ce titre un document du plus grand intrt car c est la premire description en Europe des effets de cette drogue En plus de ce livre scandaleux pour son poque, Thomas de Quincey fut aussi l auteur du trs drangeant De l assassinat considr comme un des beaux arts, le premier ouvrage consacr, avec humour, ironie et une sympathie non dissimule, aux tueurs et aux meurtriers depuis Can jusqu aux plus connus du XIXe sicle Peu connu et quasiment tomb dans l oubli, ce livre mritait une nouvelle dition.

    • [PDF] Unlimited ✓ De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts : by de, Thomas Quincey
      418 de, Thomas Quincey

    About “de, Thomas Quincey

    • de, Thomas Quincey

      de, Thomas Quincey Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts book, this is one of the most wanted de, Thomas Quincey author readers around the world.

    604 thoughts on “De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts

    • Gentil essai loufoque qui a certainement influenc la plupart des auteurs modernes de romans policiers L art n est pas de ne pas se faire prendre, c est de tuer avec l gance, panache et si possible des gens suffisamment connus pour qu il y en ait du retentissement Disons qu aujourd hui, la litt rature polici re tout comme les assassins de la vraie vie confondent beaux arts et boucherie.


    • Il l attendait depuis quelque temps il l a eu Et a manifest une certaine joie non feinte, donc je pense qu il a appr ci Je ne peux rien dire de plus car je ne l ai pas lu, il s agirait d une tude sur l assassinat, la pr paration et celui qui passe l acte Je reviendrai quand je l aurait lu apr s Lui


    • Oeuvre c l bre de Thomas de Quincey, essai noir o pour la premi re fois le meurtre est rig au rang d art plastique bref, cynisme et second degr au sommet pour une oeuvre d licieuse de bout en bout Le ton est l ger, enlev , coulant, contagieux, bourr d anecdotes ah, les passages sur les philosophes, de Kant Descartes On croirait entendre la confession horriblement complaisante d un gentilhomme diabolique qui s exalte devant les assassinats comme devant des peintures.Le livre est divis en trois pa [...]


    • Un ouvrage p nible lire qui n apporte rien au lecteur Inutile de perdre son temps, je suis tr s d u, le titre tait prometteur.


    • Peut tre le titre le plus audacieux que j ai rencontr dans la litt rature Un titre pareil ne pouvait qu annoncer du divin Effectivement, la lecture s av re d licieuse, et exploite au mieux des situations horribles o se conjuguent l humour macabre, tr s macabre, et un cynisme jouissif.Mais en de de cet essai noir le premier de la litt rature gothique , s agite une port e didactique pour le moins os e, pr figurant d j toutes les tudes in gales psychologiques sur les tueurs en s rie, avec notamment [...]


    • Je suis surpris par les commentaires tr s logieux sur ce livre, que pour ma part j ai trouv assez ennuyeux.La premi re partie de l assassinat consid r comme l un des beaux arts est une fausse conf rence nous invitant consid rer l aspect esth tique de l assassinat, avec quelques digressions amusantes sur les philosophes La seconde partie, crite bien plus tard, est un m moire suppl mentaire , o l auteur revient sur sa premi re communication , en claircit quelques points et la compl te, sur un ton [...]


    • Le lourd sujet de l assassinat trait avec une l g ret et un raffinement dans les propos, qui ne saurait que trop vous tuer de rire.


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *